Luc Fivet : polars édités et numériques, conférences, coaching littéraire

Luc Fivet : polars édités et numériques, conférences, coaching littéraire

« Anonyme » est sélectionné parmi les finalistes du prix Hors Concours ! 

Le plus grand prix de l’édition indépendante a remarqué ce livre à la fois drôle, noir, mordant et absurde… Grande fierté ! Proclamation des résultats le lundi 26 novembre…

 

En plus de mes activités d’écrivain, de mes conférences sur la pratique de l’écriture et le monde de l’édition et de mes vidéos Youtube sur la littératuredans tous ses états, je propose mes services comme coach littéraire.

Vous rêvez d’écrire un livre mais vous ne savez pas par où commencer ?

Vous avez un manuscrit dans un tiroir et vous cherchez à l’améliorer ?

En m’appuyant sur trente années d’expérience d’écriture professionnelle et d’innombrables exemples littéraires; je peux vous aider à trouver l’angle, préciser l’atmosphère, ciseler le style…Parce que l’écriture est un véritable métier, rien de tel que l’avis d’un pro !

 

« Anonyme », les lecteurs en parlent…

« Attention pépite !!! Captivant, glaçant, une porte grinçant entre chaque ligne « Anonyme » est à l’instar de son incipit « L’homme était là, les mains au fond des poches de son survêtement. » le lecteur, transi, le dos collé contre les murs sombres de ce huis-clos magnétique, assiste aux affres d’une satire psychologique. Menée d’une main de maître, digne d’un génie évident, l’histoire angoissante, prenante, douée, emmène le lecteur dans un « Anonyme » de haute voltige. »

« Étrange, c’est le mot. Ou aurais-je pu écrire : déconcertant, inattendu, insolite, abracadabrantesque, étonnant, saugrenu, extravagant, inhabituel, curieux. Sans doute, j’aurais pu ajouter : ubuesque, surréaliste. Parti d’une situation certes pas courante mais assez simple, le romancier construit un roman très original dans lequel la tension monte, le lecteur se demandant bien comment cet homme s’en sortira -ou pas. »

« Conte philosophique ou fable social, une chose est certaine : quand Luc Fivet sème la graine de l’absurde dans un polar, cela donne un roman édifiant qui va vous faire littéralement grincer des dents. » 

« Son écriture s’enracine chez Kafka et Beckett dans la tradition du roman noir qui, je dois le reconnaître, commence drôlement et s’assombrit au fil des pages, allant jusqu’à me flanquer concrètement la trouille. »

 

Les blogs littéraires encensent La Manufacture des histoires !

 

Une interview sur Radio libertaire (à écouter à partir de la 5ème minute) :